Bibliographie
 

Léo Ferré - La Mémoire et le temps, essai, Seghers, 1987

Ni biographie ni exégèse, ni récit ni étude, cet ouvrage explore tous ces sentiers à la fois. Il est construit en "boucles" se répondant, tels des souvenirs, des effets de mémoire, d'un moment à l'autre. Léo Ferré dans une parole d'amitié.

Cabaret baroque (avec des encres originales de Jacques Barthélémy), poèmes, Le Bruit des autres, 1994

Publié en 1994, ce volume propose la poésie de Layani pour la période 1992-1993. Jacques Barthélémy lui a offert des bouquets encrés. Une mise en pages différente.

On n'emporte pas les arbres, nouvelles, L'Harmattan, 1998

Pour l'amour des femmes et des livres. Personnages récurrents et surprises.

Écrivains contemporains - Madeleine Bourdouxhe, Paul Guimard, Maurice Pons, Roger Vailland, essai, L'Harmattan, 1999

Quatre présentations relativement brèves d'écrivains différents, dont Madeleine Bourdouxhe, célébrissime en Belgique et, incroyablement, presque inconnue en France.

Léo Ferré - Une mémoire graphique (en collaboration avec Alain Fournier), essai, La Lauze, 2000

Une présentation commentée de pochettes de disques, comme une mémoire des techniques d'imprimerie et de l'histoire graphique. Une maquette impeccable, due à Bernard Legendre. Tout en quadrichromie.

 

Réédition en 2003, augmenté d'un volume de portraits par José Corréa, sous le titre Léo Ferré - Je vous vois encore

Dix femmes, théâtre, éditions du Laquet, 2001

Un huis-clos ? Oui, mais pas seulement ! Il paraît que c'est quelque chose de déroutant.

Pièce créée à Lorient en 2002, dans une mise en scène de Danièle Laroche-Le Govic.

Albertine Sarrazin - Une vie, biographie, Écriture, 2001

Une vie de femme. Trente ans, dont vingt-huit d'ennuis. Incroyablement passionnante, cette brève existence fut, lorsqu'il entreprit de la restituer, une des plus belles aventures de Layani.

Spectacle total, nouvelles, éditions du Petit Véhicule, 2002

Pour l'amour des femmes et des livres, encore une fois. Personnages récurrents et surprises. Comme un second tome, finalement.

Avec le livre, propos et réflexions, essai, L'Harmattan, 2003

Voici des mélanges qui sont, simultanément, d'un écrivain, d'un libraire, d'un documentaliste, d'un bibliothécaire, d'un archiviste, d'un revuiste, d'un lecteur. Ce volume d'observations et de souvenirs d'outre-livre s'avère une récréation critique.

Les Chemins de Léo Ferré, essai, Christian Pirot, 2005

Six documentaires qui voudraient compléter les biographies existantes, en les éclairant d'un jour nouveau. Il s'agit toujours ici de création artistique.

Les Films de Claude Sautet, essai, Atlantica-Séguier, 2005

Quelques chapitres qui sont autant d'angles de vue, plus que des thèmes, des sujets d'étude.

Manon suivi de Guillemine, théâtre, L'Harmattan, 2006

Deux pièces insolites et insolentes, aux rôles féminins nombreux.

Le Château d'utopie, nouvelles, D'un noir si bleu, 2007

Pour l'amour des femmes et des livres, encore une fois. Personnages récurrents et surprises. Comme un troisième et dernier tome, finalement.

Réglement intérieur, un acte d'indiscipline à l'Ecole normale supérieure de jeunes filles de Fontenay-aux-Roses en 1961, essai, L'Harmattan, 2008

Ce qu'on va lire est beau et modeste comme une histoire d'école, cependant grave comme une histoire de femmes et important comme une histoire des mentalités.

Ian Fleming, on ne lit que deux fois, essai, Écriture, 2008

Loin du cinéma, une biographie de Fleming et une analyse détaillée de son art d'écrire et de sa profession de foi d'écrivain. Le premier ouvrage du genre, en langue française.

Apostrophes insolites, une correspondance imaginaire avec..., proses, L'Harmattan, 2009

Personnes vivantes ou disparues, sentiments, lieux, objets reçoivent du courrier. Humour et mélancolie : la littérature et l'imagination consacrent la résurrection épistolière.

Jean-Marie Girardey, professeur de lettres, 1934-1971, témoignage, L'Harmattan, 2011

Quarante ans après sa disparition prématurée, le portrait d'un professeur inoubliable. Un personnage que de nombreux témoignages montrent admiré ou rejeté ; des documents retrouvés ; la peinture d'un quartier ; le lycée Victor-Hugo de Marseille ; soit, en filigrane, le "roman", entièrement authentique, d'une génération.

Rien n'existe qui ne soit un livre, essai, L'Harmattan, 2014

Un livre de sagesse, un livre d'heures, un ensemble de réflexions et de souvenirs autour de la chose écrite, du papier imprimé. De l'enfance à aujourd'hui, un grand chant d'amour pour le livre.

Jacques Demy, un portrait personnel, essai, L'Harmattan, 2014

Si les adjectifs possessifs et les pronoms personnels pouvaient se concevoir dans un titre, celui de cet ouvrage pourrait être Mon Demy à moi. On n’y parle pas forcément de tous les films, ou pas de la même manière, on butine ou l’on musarde, on s’obstine ou l’on bavarde, on cuisine ou l’on lézarde, on affine ou l’on s’attarde.

Le Cinéma de Pierre Granier-Deferre, essai, L'Harmattan, 2014

Granier-Deferre est trop vite passé sous silence. Cet ouvrage, le premier du genre, est proposé pour suivre ses chemins parce qu’il est temps d’en finir avec une absence, un mutisme immérités. Où il n’existait rien, cette somme, dans l’immédiat, prendra date.